Récit écrit par la marraine :

“Déjà comme petite fille, j’ai toujours eu un faible pour les rapaces nocturnes. Sur le chemin de l’école, je croyais même entendre les cris d’une chouette – en fait ceux d’une tourterelle!…

Les années ont passé, et avec elles le temps de l’école, de la formation, de la vie professionnelle, mais mon intérêt – voire ma passion – pour les oiseaux ne m’ont jamais quittée. Depuis peu, j’ai la chance de pouvoir travailler quelques jours par semaine comme bénévole au COR de Genthod. C’est là que j’ai fait la connaissance de celle que je nomme spontanément “Charlotte” : c’est un bébé hulotte pour lequel j’ai immédiatement un grand coup de cœur ! En la voyant, j’ai ressenti une immense tendresse et une profonde affection. J’ignore comment elle est arrivée au Centre, mais j’ai tellement envie qu’elle prospère et grandisse afin de retrouver la vie sauvage pour laquelle elle est venue au monde ! Même si cela signifiera la fin de notre relation… 

Charlotte est le premier bébé chouette que j’ai le privilège de tenir dans mes mains, et ce contact a déclenché en moi une immense émotion – et quelques larmes que je n’ai pas pu retenir ! Ce premier tête-à-tête restera pour moi un moment et des sensations que je ne pourrai jamais oublier !

Bonne chance, bon vent et longue vie à toi, Charlotte”

Citation faites par la marraine.

Le 2 avril, le GRAND jour de la Liberté est arrivé pour Charlotte !

A partir de 16h30, capture dans la volière de Charlotte et de 4 de ses copines. 2 devrons rester au centre, pas encore top pour retrouver la liberté.

Hop en voiture et en route pour les bois de Jussy.

Arrivé autour de 18h à Jussy, la lumière est magnifique, l’endroit tout autant, propice à faire de belles photos.

Avec beaucoup d’émotions, il est temps pour Charlotte de faire connaissance avec son nouveau domaine.

Au lendemain de cette magnifique expérience, je me demande bien si elle a trouvé de quoi se nourrir ? Rencontré une ou l’autre copine de jeunesse ?

Toutes ces questions restées sans réponse…

La récompense pour les parrains, la Liberté pour Charlotte !

Longue vie à toi !

Bonnes fêtes de Pâques malgré la situation actuelle.

Bonnes salutations

Citation faites par la marraine.

Le 12 avril, le retour de Charlotte au COR !

Par un beau samedi de Pâques, alors que nous travaillons au Centre mon mari et moi, et que déjà plusieurs oiseaux blessés sont arrivés, M. Jacot nous informe qu’il doit aller chercher une chouette du côté de Bons en Chablais, blessée par un fil de fer barbelé, une aile bien abîmée.

Sur le point de quitter le centre vers 18h, la chouette en question arrive.

Ouverture du carton dans lequel elle avait été placée : c’est une chouette hulotte grise. Sortie du carton, nous constatons qu’elle est baguée. Déchiffrage de la bague : horreur ! C’est Charlotte !

Son aile présente une vilaine et méchante blessure…

La plaie est nettoyée, désinfectée et pansée. Il va falloir du temps pour que son aile se répare et retrouve toutes ses facultés. Mais Charlotte est courageuse ! 

Nous lui souhaitons un bon rétablissement, de la patience, de retrouver la totale utilisation de son aile.

La marraine

Citation faites par la marraine.

Dans le cas ou vous trouveriez un oiseau pris dans les fils de fer barbelés voici ce qu’il faut faire en lisant cet article : https://www.cor-ge.ch/blog/une-invention-aux-consequences-desastreuses/.