Généralités quand on trouve un oiseau

En ville, à la campagne,  au le bord d’une route, vous pouvez trouver un oiseau en détresse. Surtout ne paniquez pas, vous risquez de stresser l’oiseau.

Connaître les premiers secours à un oiseau :

Capturé le avec délicatesse, sans stress, l’oiseau pourrait être blessé. Prenez une couverture ou un tissu relativement épais. Maintenez ses ailes sur son corps et caché lui la tête. Si c’est un rapace faites très attention à ses serres et ses coups de bec. Si c’est un cormoran ou un fou de Bassan faites attention car ses oiseaux on des narines à l’intérieur du bec, donc laissez lui le bec entrouvert. Une fois capturer ne surtout pas vouloir le montrer à vos amis à votre famille etc, vous risquez de lui générer un stress supplémentaire.

Ne pas lui donner de nourriture ou à boire.

Préparer un carton adapté à sa taille, si le carton est trop grand durant le transport il risque d’etre balloté. N’oubliez pas de percer des trous dans le cartons pour qu’il puisse respirer.

Une fois capturé, je l’isole au calme dans son carton et dans une pièce tempérée. Ne surtout pas le mettre dans une cage, il risque de se blesser d’avantage.

Une fois toutes ses étapes faites, vous pouvez nous amener l’oiseau au centre Ornithologique de réadapatation de Genthod.
Quand vous arriverez au Centre Ornithologique de réadapatation de Genthod, nous vous demanderons quelques renseignements au sujet de l’oiseau.

  • Le lieu où vous l’avez trouvé
  • Vos cordonnées
  • La date où vous l’avez trouvé

Une fois l’oiseau chez nous, vous pourrez avoir de ses nouvelles grâce à un numéro d’identification et vous pourrez suivre l’évolution de l’oiseau du soin jusqu’à sa libération dans la nature avec cet article.

 

 

PARTAGER
Article précédentNos oiseaux au centre
Article suivantMars 2018