Début du sauvetage de cette corneille, raconté par ce monsieur :

« J’étais dans le quartier des palettes à Grand-Lancy. J’accordais un piano au premier étage d’un grand immeuble, quand j’ai remarqué, par la fenêtre, cette petite corneille noire, très certainement tombée du nid, puisqu’elle était là, posée dans l’herbe, mais sans bouger, sauf la tête. J’ai pris le temps de l’observer, pendant presque 2 heures, tout en travaillant. Personne, ni même ses parents ne s’en sont occupée. C’est pourquoi, avant de partir, je suis allé la récupérer pour la mettre en sécurité. Un problème se pose alors à moi, je suis en scooter. Que cela ne tienne, je prends ma sacoche d’outils sur les genoux et j’installe mon bébé corneille dans le top case que j’ai aménagé en nid douillet avec des serviettes et des chiffons. Et nous voilà partis pour 50 Km. À l’arrivée, je pensais bien qu’elle serait un peu traumatisée du voyage, mais pas du tout ! Elle réclamait à manger, c’est tout! Ensuite, malgré notre appréhension, non seulement nos 2 Bergers Belges l’ont bien accueillie, mais elle a aussitôt fait « sa loi » en se posant sur leur dos et en s’installant dans leurs paniers sans être dérangée. Même notre minette lui laissait sa place!
Après quelques jours, nous avons eu connaissance de votre centre ornithologique et avons décidé, sans hésiter, de vous confier « notre » corneille. Ce fut une décision importante pour assurer son avenir. Mais nous n’abandonnerons pas notre Charlie (le nom qu’on lui a donné) en la parrainant. 
Un très grand merci à toute l’équipe et les bénévoles du centre pour leur engagement. 
Les oiseaux sont fascinants. « 

Photo et citation faites par les parrains.

A suivre…..