Le récit sympathique du sauvetage de LuckyLePunk :

 » Samedi 11 mai 2019, habitant de la rive gauche et sachant que se déroule le marathon de Genève, nous décidons avec une amie de balader nos toutous sur la rive droite pour être au calme.
Après avoir promener nos chiens au domaine des Penthes, sur le chemin du retour, Snoop mon Podenco Andalou et Oscar teckel à poil long nous font comprendre qu’il y a un souci au pied du mur qui longe la propriété de la Maison d’Inde. Sur place, nous constatons qu’il est déjà trop tard pour un frère qui se trouve à proximité. Comme par un instinct, je saisis mon téléphone et appelle directement le Centre Ornithologique de Genève. Au bout du fil, une charmante personne me fait comprendre qu’il sera difficile de venir immédiatement sur place car le seul bénévole disponible est déjà en intervetion. Après discussion avec la dame du Centre Ornithologique, elle nous demande de reculer et de veiller à ce que l’oisillon ne se mettent pas en danger. Lorsque nous traversons la route, nous assistons au balai incessant de la maman oiseau qui vient prendre des nouvelles de son rejeton et qui par la même occasion en profite pour le nourrir. Voyant arriver un couple avec leur chien nous les invitons à traverser la route et continuer leur chemin pour ne pas déranger l’oisillon. Au bout d’un moment, nous décidons de partir sachant que le bénévole viendra le prendre en charge. 
Aujourd’hui, lundi matin, je décide d’appeler le Centre Ornithologique de Genève pour prendre des nouvelles du piaf tombé du nid. Qu’elle ne fut ma surprise d’apprendre qu’en fait, il n’y avait pas qu’un seul oiseau de sauver mais un autre qui était resté bien au chaud dans le nid que la maman avait fabriqué dans ce mur.
C’est ainsi, qu’après avoir nommer « LuckyLePunk », nous devrons trouver un second nom pour celui qui a aussi été secouru. « 

A suivre….