J’ai passé une journée avec Florian Steiner qui s’occupe depuis 2006 des Effraies des clochers.

Son objectif est de poser des nichoirs, de les baguer ceci afin de conserver cette espèce sur le canton de Genève qui figure d’ailleurs sur la liste rouge en Suisse.

À l’origine, les Effraies nichaient dans les clochers des églises, sur la paille ou sur les poutres de granges. Actuellement, quasiment tous les clochers sont grillagés et les granges fermées ou rénovées, rendant ainsi inaccessibles ces lieux de nidification.

L’agriculture intensive laisse très peu de zones de prairies pour cette espèce qui trouve peu d’endroits pour pouvoir chasser facilement.

En raison de ces différents facteurs, les Effraies ont beaucoup de difficulté à maintenir leur population durablement.

Les solutions ainsi proposées pour leur permettre de chasser sont :

  • De laisser des bandes herbeuses en lisière des forêt.
  • D’augmenter le réseau des bandes (appelé aussi réseaux agro-environnementaux)entre les champs pour qu’elles puissent chasser facilement.
  • Pour leurs permettre de trouver à nouveau des sites de nidification est de poser des nichoirs conçus spécialement pour cette espèce prioritaire.

Ces nichoirs sont construits et posés gratuitement. Dans une grange un seul nichoir est suffisant.

De plus, cette chouette est très utile car elle chasse la nuit les mulots, les campagnols et les souris qui peuvent envahir les champs ou les granges.

Florian Steiner s’occupe de recenser les Effraies sur le canton de Genève

La population de cette espèce varie entre 35 et 40 couples dans les meilleures années; à 2 à 3 couples dans les moins bonnes.

Ce projet fait partie d’un suivi de monitoring piloté par la station ornithologique de suisse et est intégré dans les projets suivis du GOBG (groupe ornithologique du bassin genevois). En effet, ce groupe chapeaute plusieurs études de conservation d’espèces qui sont sur la liste rouge comme l’Effraie des clochers, Chevêche d’Athéna ou le Rouge queue à front blanc.

Le GOBG est en partenariat avec Birdlife suisse, association dont le but est de créer des projets pour sauver ou maintenir des milieux en lien avec les oiseaux ou des espèces particulières.

Le GOBG sensibilise le public en organisant des sorties dans différentes régions du bassin genevois pour leur montrer l’avifaune (les oiseaux nicheurs, les migrateurs, les hivernants) et ainsi, sensibiliser le public sur les différentes actions de conservation des milieux naturels.

A toutes personnes qui auraient une grange ou un endroit susceptible d’accueillir un nichoir aidez nous a contribuer à la conservation de cet espèce.

Sophie B. Responsable du COR

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez écrire votre commentaire Svp
Saisissez votre nom Svp